Le conflit des universités


Même avec une défaite retentissante à la présidentielle pour l’extrême gauche
et les révolutionnaires, ce sont eux qui gênent de nombreux étudiants qui ne
veulent qu’une chose : étudier! Mais voilà, on empêche ces étudiants de travailler
ainsi que les enseignants d’exercer leur métier. Et on nous annonce que le
gouvernement commence à céder face aux manifestations ! Quelle honte !
Le projet de loi  » logique  » sur l’autonomie des Universités est non
seulement nécessaire pour s’assurer des établissements renommés internationalement,
avec un meilleur classement que celui que l’on a actuellement, mais il a en plus
été appliqué dans d’autres pays avec succès. Mais voilà, le spectre de l’augmentation
des frais d’inscriptions (ce qui serait une honte) ainsi que celui d’une sélection à
l’entrée de l’Université sont brandis par des étudiants qui confondent Université et
Club de vacances. On ne peut pas au jour d’aujourd’hui continuer à accepter des
étudiants à l’Université alors que leurs résultats indiquent qu’ils auront du mal
à suivre. Non seulement cela coûte cher à l’Etat, mais en plus cela ne sert à rien
car une année de DEUG ça ne vaut rien aujourd’hui, et ce n’est pas la densité des
connaissances fournie qui changera la donne.



Il faut donc introduire une sélection à l’entrée de l’Université
(et bien entendu inciter les Universités à passer à l’autonomie).
Comment faire cette sélection ? Simplement avec les résultats du BAC !
Tous ceux qui auront eu moins de 12 de moyenne général au BAC devraient
passer un examen supplémentaire (de niveau largement équivalent au BAC)
pour rentrer à l’Université, et seuls les meilleurs seraient pris. Ce
ne sont pas des mesures discriminatoires mais simplement de bon sens !
Mais à l’opposée, tous ceux qui rentrent en DEUG doivent être stimulés
et aidés pour aller le plus loin possible, et de cette façon on évitera
l’engorgement des filières sans débouchés et on aura au moment de la
thèse plus d’étudiants et mieux formés car moins nombreux au départ !
Il faut également augmenter les bourses qui sont à l’heure actuelle dérisoires !

 

 


Autres articles

3 commentaires

  1. historien dit :

    Malheureusement, le Bac ne représente plus rien à l’heure actuelle, étant donné que tout le monde l’a. Ce n’est pas l’Université qu’il faut réformer, c’est l’éducation nationale toute entière… C’est ça qui évitera les mauvaises orientations, les engorgements dans certaines filières, etc.

  2. Ok avec toi, a 100 %, la j’ai du boulot a finir, mais je detaillerai un article en reponse a ton post.
    Je suis parfois provoc, je sais, mais c’est non style, on ne me changera pas, du moins pas totalement.

Répondre

Municipales Trévoux 2008 |
la marianeland |
Rognacpourtous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Municipales à Périgueux ? E...
| Michel TAMISIER - SAINT-YRI...
| ENSEMBLE POUR SAINT-BONNET-...