Archive pour octobre, 2008

le MRF entend présenter un candidat aux prochaines présidentielles

C’est une évidence, la déception Nicolas Sarkozy, l’oublié Philippe de Villiers, l’âgé JM Le Pen; tous sont inaptes à remettre la France sur le droit chemin. Pour cela le MRF juge nécessaire et important qu’une vraie voix d’opposition nouvelle et rajeunie soit représentée à droite. Une réflexion sera menée sur le bien fondé de cette candidature qui se précise. En attendant, faisons avec N. Sarkozy…

Crise financière: pourquoi les gens ne se calment-ils pas?

Alors que le monde entier vole au secour de ses banques en leur offrant des milliers de milliards d’euros et que les gouvernements multiplient les annonces pour rassurer l’opinion sur la sécurité de l’épargne et des banques (notamment en France), on peut constater qu’après deux jours où les esprits étaient revenus à peu près normaux, les bourses du globe repartent dans des baisses vertigineuses. Cela ne rime plus à rien! Si on pouvait déjà s’étonner de la portée de cette soit-disante crise tellement le soit-disant début et la chute de Lehman brothers était évitable, il y a de quoi être perplexe sur le fait qu’elle continue encore et toujours. A qui profite cette crise? Personne n’a la réponse malheureusement mais en tout cas une chose est certaine pour la France, nous ne risquons rien!

 Le gouvernement, dont la gestion de la crise est à saluer, ne sait plus quoi dire pour que les français comprennent que jusqu’à 70000 euros les comptes sont « assurés » et qu’au delà l’Etat s’engage à ce qu’aucun contribuable ne perde un seul centime. Quoi de plus stupide que de faire croire au français l’inverse? Etre un buté et borné de gauche bien entendu! Dans sa quête pour que les personnalités les plus stupides de gauche incarnées par S. Royal et O. Besancenot quittent le paysage politique, le MRF demande au gouvernement et à l’UMP d’intensifier ses attaques envers une opposition qui depuis longtemps n’a plus rien à proposer de concret et d’intelligent!

Parallèlement, le MRF juge le RSA inutile et demande son retrait, avec à la place l’instauration d’un revenu minimum d’incitation à la recherche d’un emploi (RMIE) soumis à la contrainte qu’au bout de deux offres d’emplois correspondant au profil du demandeur d’emplois (qualités requises, distance par rapport au lieu familial, salaire) formulées et refusées par le demandeur d’emplois, ce revenu lui soit divisé par deux, et qu’au bout d’un troisième refus il lui soit retiré.

Municipales Trévoux 2008 |
la marianeland |
Rognacpourtous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Municipales à Périgueux ? E...
| Michel TAMISIER - SAINT-YRI...
| ENSEMBLE POUR SAINT-BONNET-...